Je pleure souvent sans raison… Est-ce grave ?

Il vous arrive de pleurer pour un rien ? Vous vous demandez pourquoi un film, un roman arrivent à vous émouvoir ? Sachez que vous n’êtes pas forcément atteint d’une dépression. En effet, plusieurs raisons peuvent être à l’origine de ce phénomène. Dans cette optique, l’article qui suit abordera les différents facteurs qui peuvent causer ce fait et fera savoir quand faut-il commencer à s’alarmer.

Je pleure souvent : pour quelles raisons ?

Un certain nombre d’explications peuvent justifier les pleurs fréquents. Pour vous rassurer, voici les raisons les plus pertinentes :

La sécheresse oculaire

Il ne nous vient pas souvent à l’esprit que des yeux souffrants peuvent être à l’origine des larmes sans raison. En effet, au cas où les yeux sont secs et irrités, des larmoiements réflexes se manifestent. Il peut s’agir d’un signe de rhumatisme ou d’infection. Pour en être sûr, il est préférable de consulter un ophtalmologue.

La fatigue et l’émotion

Des moments difficiles comme les examens, des journées remplies et fatigantes, des problèmes avec les enfants et la famille peuvent entraîner des larmes incontrôlables. Dans ce cas, elles servent à faire sortir les tensions entassées et à exprimer nos sentiments.

La fatigue et l’émotion

Le fait d’être un homme ou une femme

Le fait d’être une femme explique certaines larmes. Dans la société actuelle, il est plus naturel de voir une femme pleurer contrairement à un homme. En effet, la société juge moins les femmes qui pleurent.

Des raisons pathologiques

Même si certains pleurs répétitifs sont causés par des raisons anodines, il est important de préciser que ce n’est pas toujours le cas. En effet, les larmes peuvent être le résultat d’une dépression. Pour en être sûr, il est conseillé de faire appel à un psychologue ou à un psychiatre pour vous éclairer sur les causes.

L’hypersensibilité

Les personnes qui ont un caractère hypersensible peuvent s’exprimer de manière régulière à travers les larmes. Cela ne signifie pas qu’elles sont faibles. Il s’agit tout simplement d’un moyen de communication avec les autres.

Quand faut-il s’alarmer ?

Pleurer est un phénomène naturel. Faire sortir ses larmes peut représenter une force, une capacité à exprimer ses sentiments. Une manière de libérer les poids qui pèsent sur nous. Toutefois, il arrive un moment où il faut se demander ce qui nous pousse à pleurer sans aucune raison apparente.

En cas de pleurs répétitifs

En cas de pleurs répétitifs

Dans la mesure où vous remarquez que vous pleurez de plus en plus souvent sans qu’il ne s’agisse de stress, de fatigue ou autre, faites en sorte de trouver un psychiatre ou un psychologue. Cela vous permettra de déterminer la  raison qui vous pousse à agir ainsi et à trouver des solutions.

En cas d’impact sur nos relations

Si vos pleurs incontrôlables nuisent à vos relations, alors oui il faut s’inquiéter sérieusement. Effectivement, la société a une mauvaise image de ceux qui pleurent pour un rien. Dans ce cas, recourir à un spécialiste peut s’avérer nécessaire afin de pouvoir y mettre des limites.