Quels sont les symptômes de la dépersonnalisation ?

La dépersonnalisation est un trouble qui provoque une perte de la perception de l’environnement. La personne présentant ce trouble n’a plus conscience de la réalité et se sent étrange. Elle se déclenche chez l’individu lorsqu’il se retrouve face à une situation de choc. Plusieurs symptômes sont observés en cas de dépersonnalisation. Découvrez-les ici.

Disparition de la perception de la douleur

Les signes de dépersonnalisation se déclenchent lorsque le corps passe par un état de stress intense. Ce phénomène s’observe quand vous vous retrouvez face à une situation très dangereuse. Ainsi, une fois face à des évènements douloureux ou stressants, la dépersonnalisation diminue la sensation de la douleur. C’est un mécanisme qui protège la psyché de toutes les mauvaises sensations.

Aliénation et réalité irréelle

Une sensation d’aliénation en rapport avec soi-même et une perception irréelle de la réalité s’observe en cas de dépersonnalisation. La personne concernée n’a plus le contrôle de son corps, de ses sentiments et sensations. Elle n’a plus aucune idée de ce qui se passe autour d’elle et tout ce qu’elle fait.

Les objets qui l’entourent peuvent être perçus par celui-ci de différentes manières. Les personnes souffrant de dépersonnalisation ont l’impression de vivre hors de leurs corps. Pendant une activité, elles ne se voient pas comme des exécutants, mais plutôt des spectateurs.

Inexistence d’émotion

Inexistence d’émotion

En cas de dépersonnalisation, la sensation d’être vide d’émotion est assez fréquente. La personne souffrante n’a aucune réaction face aux situations émotionnelles. Elle n’arrive pas à faire ressortir sa tristesse, sa joie ou sa colère. Elle est d’ailleurs par moments très absente et ne semble pas avoir les pieds sur terre. La dépersonnalisation pourrait aussi se présenter sous forme de dépression.

Troubles de la mémoire

Une personne touchée par ce trouble ne se rappelle plus dans la majorité des cas, des évènements traumatisants. Il est possible qu’elle s’en souvienne partiellement. Sa conscience n’enregistre donc pas tout ce qui est mauvais souvenirs. Les expériences se retrouvent mélangées dans le cerveau puisqu’elle perçoit le temps différemment.

Frayeur de devenir fou

L’une des conséquences de la dépersonnalisation est une grande peur de devenir fou. Ce trouble crée un détachement des personnes face à elles-mêmes et l’environnement, ce qui est assez perturbant.  Les craintes, la peur, la dépression et les contraintes s’allient souvent avec la dépersonnalisation. De nombreuses personnes ont du mal à s’exprimer de peur de ne pas être prises pour des fous.

Quelles sont les causes de la dépersonnalisation ?

Quelles sont les causes de la dépersonnalisation

Ce trouble naît généralement chez des personnes ayant subi un stress grave. Il peut s’agir d’une certaine maltraitance affective ou une négligence pendant l’enfance. La maltraitance physique ou le simple fait d’avoir été témoin d’une scène de violence domestique peut causer une dépersonnalisation.

La perte subite d’un proche est aussi un facteur à l’origine de ce trouble. Certaines recherches ont permis de constater qu’une personne ayant été négligée émotionnellement pendant l’enfance peut faire face à une dépersonnalisation. Un mode de vie malsain favorise également le trouble. La consommation d’alcool, de drogues, un sommeil non réparateur, une mauvaise hydratation pourraient ressortir les symptômes de ce trouble. Ceux-ci sont souvent déclenchés par un grand stress. Le trouble peut disparaître du jour au lendemain sans aucun traitement.