Il/elle m’a trompé : faut-il arrêter la relation amoureuse ?

Se faire tromper est une des choses les plus déplaisantes auxquelles on peut faire face dans une relation. Généralement, cela marque la fin de la relation en question, mais il arrive qu’on n’ait pas tellement les idées claires dans ce cas. C’est pourtant une nécessité pour bien évaluer la situation.

Rester objectif face au problème

Quand on pense à une tromperie, on va usuellement laisser les émotions parler et faire des déductions à notre place. Pourtant, il reste utile de bien clarifier les choses, et d’effectivement comprendre ce qui s’est passé. L’une des raisons de le faire est d’éviter que cela n’arrive de nouveau à l’avenir. Ainsi, il se peut que votre partenaire soit simplement à tendance sociopathe, et qu’elle n’ait fait que jouer un rôle tout ce temps.

C’est malheureusement un cas de figure fréquent dans notre société où l’empathie générale diminue grandement chez les individus. Il se peut aussi que ce soit avec une personne que votre partenaire n’a jamais vraiment oublié. Il y a même une situation où l’autre a simplement succombé à une tentation.

Le cas d’un jeune couple

Tromperie

Si vous êtes encore jeune, soit dans la vingtaine, il ne faut pas trop vous faire de soucis concernant une décision de rupture. C’est une période où on fait tout juste nos premiers pas dans la vie d’adulte. Il y a aussi bien trop de gens peu sérieux qui ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent à cet âge.

Si quelqu’un vous trompe et que vous êtes encore jeune, vous allez vous en remettre. Le tout est de commencer à accepter quand une personne n’est pas faite pour vous. Plus vite vous le ferez, plus rapidement vous ouvrirez la voie à quelqu’un qui en vaudra la peine cette fois-ci.

Le cas d’un couple marié

Cette situation est un peu plus compliquée, notamment car vous êtes liés légalement l’un à l’autre. Ensuite, plus le couple est âgé, plus ils ont une perspective différente des choses. Ainsi, pour des instances qui n’ont lieu qu’une fois sur plusieurs années, certains décident souvent de voir un conseiller matrimonial.

La question de quoi faire concernant une tromperie dans le cadre d’un mariage est réellement une question personnelle. Aucun avis externe ne vaut mieux que celui de ceux qui sont concernés, et qui en savent mieux sur leur couple.

Le cas d’un couple marié et parents

Même si cela semble triste à vivre, beaucoup décident de rester en couple même après une tromperie quand ils ont des enfants. Souvent, il va s’agir de personnes qui ont grandi loin d’un de leurs parents, et qui ne souhaitent pas cela aux leurs. Tout dépend de ce sur quoi vous vous mettez d’accord avec votre partenaire.

Si vous décidez de rester ensemble avec votre conjoint malgré une tromperie, la décision vous revient. Assurez-vous juste que vous êtes réellement d’accord avec une telle initiative. Dans l’ensemble, cela peut être perçu comme un grand geste d’amour pour vos enfants, car vous faites passer leur bonheur en premier.