Comprendre ce qu’est une thérapie cognitivo-comportementale

Quand il s’agit de soigner des troubles comportementaux, la psychologie peut avoir recours à plusieurs approches. L’une des plus populaires est la thérapie cognitivo-comportementale. S’il est facile pour les spécialistes de comprendre ce que c’est, ce n’est pas toujours le cas pour ceux qui ne sont pas du domaine. Voici l’essentiel à savoir cette stratégie thérapeutique.

Thérapie cognitivo-comportementale : présentation

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une approche de traitement des désordres psychologiques qui s’appuie non seulement sur la cognition, mais aussi le comportement. Concrètement, elle cherche à identifier et à modifier les schémas de pensée destructeurs ou perturbateurs auxquels les patients sont le plus souvent confrontés.

Comme vous l’avez sans doute remarqué, ces derniers peuvent avoir un énorme impact sur le comportement (dépendance, troubles obsessionnels compulsifs, névrose, etc). Dans une relation de couple, ils peuvent mettre en péril l’humeur, donner lieu à des difficultés émotionnelles voire à de l’anxiété.

Pour remédier à cela, le thérapeute aidera l’intéressé(e) à progressivement remplacer ses pensées négatives automatiques par des idées positives adaptées à la réalité. L’objectif final est d’améliorer la qualité de vie des partenaires et surtout celle de la relation.

À qui s’adresse cette approche de soins ?

À qui s’adresse cette approche de soins

Si vous pensez que la TCC ne peut que soigner les troubles du comportement tels que la dépendance ou la névrose, détrompez-vous. Cette approche de soins s’adresse à une audience très large. En effet, elle peut aider toutes les personnes souffrant de dysfonctionnements psychologiques affectant leur comportement. Il peut s’agir de :

  • la boulimie ;
  • le trouble de la panique ;
  • le stress post-traumatique ;
  • les phobies ;
  • les problèmes liés à la colère ;
  • les désordres d’ordre sexuel.

Quelle que soit la souffrance que vous expérimentez dans votre couple, n’hésitez donc pas à vous tourner vers cette alternative. Elle ne manquera pas de vous aider à lutter contre les croyances erronées, modifier votre interprétation des évènements et retrouver confiance.

Cela dit, sachez que pour obtenir des résultats, il faudra vraiment vous investir dans la thérapie. Le succès de la thérapie cognitivo-comportementale dépend grandement de l’implication et de la motivation du patient.

Comment cela se passe exactement ?

Comment cela se passe exactement

Dans la pratique, le déroulement de la TCC ne s’étend généralement pas sur plus d’un an. Les séances sont réparties sur 8 à 12 semaines. En thérapie individuelle, elles durent entre 30 minutes et 1 heure. Prévoyez plus de temps si vous envisagez vous y rendre à deux.

Lors de la première séance, vous devez présenter au thérapeute les difficultés auxquelles vous êtes confrontés et exposer vos attentes. Une fois cela fait, celui-ci analysera la situation pour savoir s’il peut réellement vous aider et si la thérapie cognitivo-comportementale convient bel et bien.

Le plus souvent, il faut plusieurs séances pour être fixé. Ce n’est qu’après trois ou quatre rencontres que le travail pourra effectivement commencer. Le thérapeute établira alors avec vous une liste d’objectifs à atteindre et des exercices à faire pendant ou en dehors des séances.

Assurez-vous de bien les réaliser. Ils sont conçus de sorte à vous aider à dépasser le trouble dont vous souffrez. Ne lésinez pas à interagir au maximum avec votre psychologue. En fonction des circonstances, il peut faire évoluer les exercices.